[FR] Sept 2015 - FH - Bourgogne - MODULATION + NUMERIQUE OMEGA ELITE RCA RHODIUM
Omega Elite RCA et numérique :
Bonjour à tous,
Voilà, enfin j'apporte ma pierre à l'Edifice Odeion.
Mon avis va certainement manquer d'originalité, tout simplement parce qu'il va rejoindre complètement ceux déjà écrits sur ce site.
Ces câbles sont tous simplement Très Très bons, les timbres splendides, l'image sonore, l'ouverture, le relief, la profondeur, la transparence, les silences, tout y est ........c'est beau, très beau.
Seulement il vous faudra avoir de la patience, beaucoup de patience pour obtenir un tel résultat, car comme beaucoup d'entre vous, je suis resté sur ma faim un bon moment avant d'être convaincu, au point d'avoir envie tout simplement de les retourner, déçu, même au bout de 50 heures d'écoute.......
Rien ne se passait, pas mauvais, mais pas de différences significatives avec ceux que je possédais déjà..... bof !!!......
Et puis, par magie, soudain tout s'ouvre, et là ce sont d'autres câbles qu'on découvre, extrêmement performants, un must !
De là, Plus question de revenir en arrière, les anciens,,,,,,,, adieu, lorsqu'on a gouté aux Odéions, sur un ensemble qui les méritent, quel bonheur.
Pour obtenir ce gain, il m'a été nécessaire de changer Et le numérique ET les RCA, le tandem s'impose, il faut le savoir.
J'attends un peu avant « d'emprunter » les Elite HP, car je sais qu'ils vont rester à la maison, c'est un piège, mais quel bon piège !!
Un autre argument en faveur des réalisations Marek, c'est le prix, même si ça fait un peu d'argent, pour retrouver cette qualité dans le commerce, il faudra y mettre certainement deux fois le prix, je pense pas me tromper.
Donc un grand merci à vous Wilfried, de nous faire profiter de votre talent à des prix abordables, de nos jours ce n'est plus très courant.
Amitiés à vous tous, passionnés de bon son. F P H.

[FR] Juin 2015 - FH - Paris - MODULATION OMEGA ELITE RCA GOLD
L'heure du verdict a sonné. J'ai patienté avant de vous faire part de mon expérience car j'ai douté jusqu'à vendredi. J'ai pourtant procédé à un rodage intensif (20H00 par jour dès le départ, ampli éteint le plus souvent). Le grave s'est fait attendre et le medium est resté un peu crispé, sur les forte notamment, le piano sonnait de manière trop ronde (il n'acrochait pas le grave), l'accompagnement à la basse (ou les pizzicatti) était insuffisamment audible, bref l'écoute était décourageante. Depuis samedi et les jours qui ont suivi, je découvre enfin le câble et sa musicalité. Ouverture, aigu jamais agressif, de la présence, de la profondeur et de l'aération et beaucoup de détails, et enfin du grave lorsqu'il est présent sur l'enregistrement, le tout avec équilibre, c'est à dire qu'un registre n'est pas mis en avant au détriment d'un autre, la voix est juste là où elle doit être, sans zoom sur le haut medium comme parfois, ni brillance dans l'aigu. J'ai testé avec des genres musicaux très divers et correspondant à mes goûts les plus chers : symphonique (Beethoven, 4ème symphonie/Karajan, 8ème symphonie/Jochum ; Mozart cto pour piano n°20 par Curzon/Britten), Jordi Savall "La Follia", Andreas Staier "Fandango" de Boccherrini pour clavecin et castagnettes, très impressionnant, piano seul (sonates de Beethoven/Brendel), jazz (albums "Chet" de Chet Baker, "Laurita" de Richard Galliano, "minor waltz" de Laurent Korcia), variété (Barbara, "le chasseur" de Michel Delpech comme jamais je l'avais entendu, Aznavour), musique Klezmer (Giora Feidman/clarinette, Denis Cuniot/piano seul).
Je suis donc à ce jour très satisfait du résultat. Mon lecteur CD Eera Tentation qui m'avait un peu déçu jusqu'ici, même si je soupçonnais une insuffisance du câble de modulation, révèle enfin son potentiel et sa très grande musicalité qui me font me réjouir de son achat, et de celui du câble, même si le fait de basculer sur un câble très haut de gamme m'a fait hésiter au départ.
Le câble va t-il continuer à évoluer et à me surprendre ?
En tous cas, merci et bravo.

(réponse) Oui, vu que l'ouverture est récente, il va encore s'ouvrir et évoluer un peu dans les dimensions que vous avez mentionnees, et pas mal dans les nuances / la spacialisation sétéro et profondeur.
Fort probablement meilleur détourage des instruments encore un peu.

[FR] Jan 2015 - JMD
Après un petit mois d'écoute avec vos câbles HP OMEGA... quelle ouverture !
Scène sonore élargie, amélioration nette des basses. Bref, plus de tout dès le premier jour !
Pour résumer... Une autre dimension! Merci

[FR] Jan 2015 - HP RCA & NUM OMEGA - NI
Les câbles sont bien rodés je pense maintenant... Que n'ai-je acheté vos câbles plus tôt...
TOUTE la musique, quelque puisse être le style musical, s'écoute avec un tel naturel ! Elle se repand, inonde la pièce..., elle s'écoule... avec une scène sonore incomparable...
Merveilleux câble !! Excellent travail ! Excellentes recherches... Merci.

[FR] Oct 2014 - ALPHA MODULATION RCA - LP - 22
Un très grand BRAVO pour votre câble de modulation, il sublime ma chaîne hifi et me fait entrer dans une nouvelle dimension de la musique.
Et bientôt avec vos câbles hp je pense que cela va être une sacrée révélation et que je vais redécouvrir mes cd favoris...

[FR] Septembre 2013 - OMEGA ELITE USB(RHODIUM-CARBONE) & OMEGA MODULATION RCA RHODIUM - TC - 57
Plus les jours passent et plus vos câbles sont impressionnants, ils s'ouvrent de jour en jour (aujourd'hui ils ont 130 heures de rodage).
Je redécouvre vraiment tout ce que je croyais connaitre par coeur
Je ne regrette pas un seul instant cet upgrade de câbles qui transfigure littéralement un bon système, pour atteindre un nirvana sonore (équilibre tonal,scène sonore vraiment 3D,ouverture,dynamique dévastatrice,finesse .... les mots me manquent) encore merci.

[FR] Avril 2013 - OMEGA ELITE RCA (RHODIUM-CARBONE) - JCL - 24
En premier lieu, je voudrais féliciter M. Marek pour le travail réalisé sur ces câbles.
En un mot : !! EXCEPTIONNEL !!

Mon premier contact avec ses réalisations remonte maintenant à un peu plus de 2 ans, avec pour essai un câble numérique OMEGA.
Le genre de câble qui vous fait de suite comprendre l'importance de cette liaison.
La première à privilégier, à l'instar d'un bon préampli au coeur d'une installation soignée.
Les modulations et HP (même gamme) sont venus rapidement compléter ce premier achat.

Aussi l'annonce d'une nouvellle version numérique : OMEGA ELITE ne pouvait qu'aiguiser ma curiosité....
Sitôt reçu et aussitôt branché. Pas plus de 2 minutes, "même à froid" , pour que l'affaire soit "pliée".
Ce câble ne bougerait plus de chez moi.

Les qualités présentes sur l'Oméga sont bien sur encore là, et bien plus encore....

Les timbres sont toujours aussi pleins, riches et beaux .
La nouveauté c'est qu'ils prennent maintenant un volume halluciant.
Plage 4 "Almost you" de l'album "The girl in The other room" de Diana Krall ; le piano est littéralement méconnaissable. Il prend une ampleur réèllement tridimensionnelle, une incroyable dimension physique entre les enceintes.
Une première, jamais entendu un piano sonner comme ça...(sauf au concert)

La scène sonore se trouve grandit. Très belle, elle gagne en largeur et en profondeur. Il y a maintenant beaucoup d'air, l'écoute respire.
C'est véritablement une image en 3D qui s'offre à mes yeux.
Le grave naturel et rapide est merveilleusement articulé. D'une lisibilité extrème, il descend très bas pour peu que l'info soit présente sur le CD et que le système suive...
Sur l'intro de la plage 1 de l'album "AIRHADOUK" les notes graves du clavier de Loy EHRLICH se répandent comme une vague et remplissent toute ma pièce d'écoute.

Bref, vous l'aurez compris, je suis conquis. Ces câbles font de la musique et sont de véritables révélateurs impitoyables pour les maillons associés.
En attendant la modulation !

Chapeau bien bas M. MAREK

[FR] Février 2013 - STRAPS D'ENCEINTE ALPHA - CB - 08
[Ces straps complètent le câble d'enceinte HP ALPHA déjà possédés par CB]
Une qualité que je ne possède pas, c'est la patience.
Et il en faut effectivement...mais quelle récompense !!
Le miracle , c'est que le bénéfice de vos excellents câbles est revenu progressivement de jour en jour
10 à 14 heures par jour en continue , et c'est à partir d'environ 100 heures que le réel potentiel de vos câbles s'est fait entendre.
Et encore 3 jours supplémentaires pour redécouvrir les vrais timbres d'un piano avec l'assise ainsi que l'ouverture qu'il peut procurer
Ouverture , timbres et image sonore en trois dimensions ...enfin tout est présent
Merci encore.

[FR] Janvier 2013 - 5 SECTEURS ALPHA - PZ - Cognac
Première impression rapide car je n'ai pas eu le vraiment le temps. Une petite demi-heure seulement... Je sais que les câbles ne sont pas rodés. Mais je n'ai pas résisté.
Ainsi... quand même, ouaou ! Ah c'est super: dégraissé, super propre, transparence et réalisme, relief, tout est mieux encore. Un régal, au point où j'ai failli ne pas embaucher ce matin!
Quelle claque sur les attaques. C'est vivant, plus musical et l'ambiance est distinctement mieux restituée. De Magnifiques cordes de contrebasse : on les voit désormais.
Incroyable. J'en ris presque. Bravo Wilfried. C'est du beau travail. Déjà aucun regret. Bien entendu il y a ce petit côté métal - lié au rodage comme j'en ai déjà fait l'expérience. Et il s'estompe déjà un peu. Je sais... les commentaires à chaud sont ce qu'ils sont... Mais je n'ai pas su résister.
... (2 semaines plus tard) ...
Alors oui ça c''est ouvert ! Et quelle présence, quelréalisme! Franchement encore une fois, une grosse surprise! Un régal de transparence, d'aération, de couleur des timbres, de précision. C'est en place.
De nombreuses informations supplémentaires, et toujours sans agressivité: on peut mettre la sauce, c'est propre. Vraiment de nouvelles émotions, et pas facile de quitter le fauteuil !
Ambiances mieux restituées aussi... encore bravo pour cette qualité ! Je ne m'attendais vraiment pas à une telle différence ! Merci

[FR] Décembre 2012 - HP/HP TWEETER - SECTEUR ALPHA - USB DELTA - MODUL OMEGA - SH - Grenoble
Je tenais tout d'abord vous remercier Mr Marek pour votre disponibilité, votre gentillesse. Quel plaisir de converser avec quelqu'un qui aime faire partager sa passion.
En parcourant les forums j'ai eu le sentiment que vos câbles pourraient être la solution a mon problème. Je cherchais à poser mon ensemble qui manquait de profondeur et d'assises. Je vous ai donc sollicité pour le prêt de cordons et nous n'avons pas fait dans la demi mesure puisque vous avec accepté de me prêter un ensemble complet (secteur, HP, tweater en Alpha et module Oméga).
A chaque changement de câbles je sentais que mon système respirait de mieux en mieux, la scène sonore s'ouvrait, les détails apparaissaient. Mais il a fallu être patient, ce satané rodage.
La récompense était au rendez vous, une belle ouverture et profondeur de la scène, un bel étagement des registres, une belle assise des basses et une présence des voix impressionnante. Mais avec mon DAC la bande passante restait haute. J'ai donc sollicité Mr Marek pour tester un de ses cordons USB Delta. Aussitôt reçu, aussitôt installé, et là... La musique dématérialisée rejoint, voir dépasse le CD.
Pour info je possède un CD Linn.
La pièce manquante qui parachève ma quête. J'ai enfin un système cohérent, qui me procure les émotions que je cherchais avec le matériel dont je dispose.
Je suis donc convaincu par les câbles Odeion.
Encore un grand merci Mr Marek.

[FR] Octobre 2012 - SECTEUR ET HP ALPHA - EB - Alsace
Voici mes impressions concernant les câbles Odeion, câbles secteur et HP Alpha. En rodage depuis 50h j’ai pu remarquer une amélioration par rapport à mes câbles Wireworld!
Une belle image en 3d, cohérence des registres, naturel et fluidité, ainsi qu’un beau grave et profond. J’étais déjà conquis ! Je décide d’appeler Mr Marek pour lui faire part de mon ressenti. Pendant notre conversation il m’a confirmé que le rodage n’était pas effectué à 100%. Les câbles ne donnaient pas encore tout leur potentiel !
Et effectivement après 120h de rodage les câbles Odeion testés, m’ont fait très forte impression. Ouverture sonore en largeur et profondeur, détourage des instruments, poids et extinction des notes, fluidité et équilibre des registres, et une assise exceptionnelle dans le grave ! Je tapais du pied comme je ne l’ai jamais fait auparavant sur mes CD favoris !
C’est exactement ce que je recherchais : "LES EMOTIONS"
C’est vrai que le rodage peut paraitre un peu long. Mais croyez moi que c’est impressionnant, c’est comme le bon vin ! [NDLR : enfin, le vin finit par tourner quand même ;-) ]
J’ai quand même fait le test, de remettre mes anciens câbles avec le même niveau sonore et même cd ! Faut avouer que j’étais vraiment frustré ! Je n’avais plus cette assise dans le grave, cette fluidité, cette image, etc...
Je remercie Mr Marek qui est un vrai PRO, que ce soit dans la conception de ces câbles ou dans les échanges techniques. J’ai pu enfin m’offrir des câbles haut de gamme à un tarif correct.
Je suis à présent tranquille, avec les câbles Odeion. Prochain investissement, câble de modulation Omega ! Pour être FULL Odeion

[FR] Juin 2012 - MULTIPRISE ALPHA - PZ - Charente
M. Marek... Vous ne vous êtes pas fait de barette Odeion ? Vous devriez... C'est du tonnerre. Dès la première note il se passe quelque chose. Transparence, précision, ambiance. Charnel aussi. Bien plus vivant et musical, avec des basses à la fois tendues et profondes. Un régal. Certes je partais de loin... mais quel gain ! Et tout autant dans les nuances, les détails. Merci de ce prototype... Vous pouvez y aller.

[FR] Fév 2011 - NUMERIQUE / RHODIUM OMEGA - LD - LYON
Parlons en de ce câble numérique : j'avais pris pour essai le câble numérique en coax omega version rhodium, pour relier mon drive et mon dac 3dlab.
J'avais déjà un câble acrolink D5050 en coax, un autre coax standard et un AES/EBU Link Monitor. L'acrolink m'avait déjà permis de gouter aux différences des câbles numériques : a chaque fois que j'ai pu changer de câble numérique, les modifications ne sont pas ressenties sur les paramètres habituels de bande passante ou de dynamique. C'est plutôt sur la cohésion de la scène sonore, sur la "propreté" des petits détails qui font la musique que je le ressentais.
Et avec le coax odeion omega, cela se vérifie encore : par rapport à l'acrolink, la différence est étonnante : on atteint un niveau de, comment dire, richesse des détails très étonnant. Et etrange, car où étaient donc ces détails auparavant ? Ce n'est pas un câble numérique qui va bouffer du détail où alors je n'y comprends plus rien ...
Toujours est-il qu'on a clairement l'impression d'être au contact du concert : tous ses petits bruits de bouche, ses petites ondulations, ses déplacements devant le micro sont encore plus évidents qu'auparavant. On arrive bien mieux à positionner les artistes. Là encore, c'est le retour au câble d'origine qui est cruelle : on a vraiment l'impression de quitter un évènement musical pour revenir à un CD...
Bref, chaudement recommandé, [...]
Source: http://ambiance-hifi.fr/viewtopic.php?f=1&t=7265&start=120

[FR] Fév 2012 - MODULATION OMEGA - PL - GARD
Par ce message je tiens à vous dire combien le rodage du câble a fait que ce dernier s'est bonifié à l'exemple du vin. Au début, il était vert : assez montant, moins d'ouverture. Alors que maintenant, le câble s’est complètement métamorphosé. Une superbe scène sonore, avec beaucoup d'ampleur et un étagement des instruments qui est remarquable.
Il est sûr que cela a demandé du temps mais le rodage a fait que le câble est comme joueur. On entend des détails, qui - au début - étaient un peu confus. L'attaque des notes est désormais remarquable de précision et il y a beaucoup de silence dans ce câble, paradoxalement. En effet, c'est un critère très important, auquel peu de personnes pensent. Alors que la musique est faite certes de notes, mais aussi et surtout de silences.
Une autre chose est importante : il faut éviter de toucher au câble quand il est installé - sauf cas de nécessité absolue. Car il faut plusieurs heures avant que celui-ci ne se stabilise à nouveau. Encore plus, si on le débranche et rebranche, alors là il faut une bonne journée avant de retrouver un son harmonieux et l'équilibre du câble ! Il est vrai qu'avec mes blocs GM70 tout s'entend… On est au final si heureux une fois que tout est en place et qu'on laisse faire la musique…
Mais je le répète: le temps de rodage est assez long, voire très long avant d'arriver au résultat escompté.
Je suis très heureux avec vos câbles que ce soit l'Odeion Omega ou L’Odeion Alpha. Tous deux, à l'inverse des câbles esprits c[...]a sont assez neutres, mais avec une focalisation des instruments ou des voix remarquables. Félicitations.

[FR] Fév 2011 - NUMERIQUE / RHODIUM OMEGA - LD - LYON
Parlons en de ce câble numérique : j'avais pris pour essai le câble numérique en coax omega version rhodium, pour relier mon drive et mon dac 3dlab.
J'avais déjà un câble acrolink D5050 en coax, un autre coax standard et un AES/EBU Link Monitor. L'acrolink m'avait déjà permis de gouter aux différences des câbles numériques : a chaque fois que j'ai pu changer de câble numérique, les modifications ne sont pas ressenties sur les paramètres habituels de bande passante ou de dynamique. C'est plutôt sur la cohésion de la scène sonore, sur la "propreté" des petits détails qui font la musique que je le ressentais.
Et avec le coax odeion omega, cela se vérifie encore : par rapport à l'acrolink, la différence est étonnante : on atteint un niveau de, comment dire, richesse des détails très étonnant. Et etrange, car où étaient donc ces détails auparavant ? Ce n'est pas un câble numérique qui va bouffer du détail où alors je n'y comprends plus rien ...
Toujours est-il qu'on a clairement l'impression d'être au contact du concert : tous ses petits bruits de bouche, ses petites ondulations, ses déplacements devant le micro sont encore plus évidents qu'auparavant. On arrive bien mieux à positionner les artistes. Là encore, c'est le retour au câble d'origine qui est cruelle : on a vraiment l'impression de quitter un évènement musical pour revenir à un CD...
Bref, chaudement recommandé, [...]
Source: http://ambiance-hifi.fr/viewtopic.php?f=1&t=7265&start=120

[FR] Jan 2011 - SECTEUR ALPHA - LD LYON
J'ai une expérience faible et mitigée des câbles secteurs : je reconnais qu'ils ont une influence. C'est clair et immédiatement audible : pas besoin d'attendre 24h que ca stabilise ou que le câble se "polarise".
Quand à savoir si c'est mieux ou pas.... Ben la réponse est pas évidente !
C'est souvent différent mais rarement mieux globalement.
Bref, dans le paquet de câbles odeion, je demande à tester également 2 câbles secteur : 1 pour l'ampli artec, l'autre pour mon préamp/DAC étant donné que, d'après W. Marek, c'est souvent sur les sources et préamp que l'apport est le plus évident.
A réception, ni une , ni 2 , je branche toute la câblerie odeion et je laisse courir quelques temps, me contentant d'écouter du jazz, du classique, de la variété, de regarder des films, bref d'en profiter sans chercher à analyser quoique ce soit. J'ai quand même du me rendre compte d'une évidence : c'est que ca marchait foutument bien, que c'était enlevé sans être agressif, détaillé sans être chirurgical, avec une belle palette de timbres sans être too much. Bref, ca le faisait bien.
Puis après quelques jours, j'ai remis mes câbles secteur d'origine (carouf ou équivalent).
Aie, Aie, la chute est dure : ca sonne étriqué, ca pince en haut, sur les tutti, ca ne pousse plus uniformément, les silences sont entachés de bruits parasites au lieu de restituer l'ambiance du concert.
Puis, j'ai cherché à savoir si c'était le câble secteur de l'ampli ou du préamp/DAC qui faisait la différence : et bien, les 2 mon général.
Sur l'ampli, il élargit la scène sonore, assoit bien mieux toute la scène sonore (meilleure assise dans le grave ?),et permet une meilleur différenciation des timbres. Sur le préamp/DAC, les montées en régimes / accélération se font de manière bien plus uniformes. Pour caricaturer, on aurait , avant, que le DAC était très rapide, mais on sentait qu'il faisait l'effort , qu'il était crispé pour aller vite. Avec le câble secteur odeion, il va tout aussi vite dans ses transitions, mais en toute facilité, sans verser une goutte de sueur. Et puis la scène sonore prend réellement une 3ème dimension affirmée, qu'on ressentait moins auparavant.
Et contrairement à d'autres câbles secteurs que j'ai pu écouter (DIY, actinote, MPC), pas de dégâts collatéral en terme d'asséchement de la musique ou, au contraire de son engraissement systématique.
En résumé, ampleur, naturel et sérénité permettent assez bien de résumer l'apport de 2 câbles secteurs chez moi.
bref, j'ai acheté sans l'ombre d'une hésitation.
A si quand même une hésitation : ce sont de véritables tuyaux d'arrosages assez rigides. Faut bien vérifier qu'ils sont compatibles avec l'emplacement physique des appareils.
A suivre pour les câbles HP en fin de semaine ...
Source: http://ambiance-hifi.fr/viewtopic.php?f=1&t=7265&start=120

[FR] Jan 2011 - HP ALPHA - LD LYON
Passons aux cables HP maintenant.
Vu que j'ai des enceintes plates (les JMR EMP2), adossées au mur, j'avais demandé à W. Marek si les câbles HP avaient un rayon de courbure mini "compatibles" et avaient une bonne chance de se raccorder au bornier.
Et effectivement, c'est juste, juste : sans connectique banane ou fourche (fil nu étamé), en profitant des 2 cordons de fin de câbles qui se courbent plus facilement que le gros "Anaconda" principal, ca passe.
Et côté bornier, y a également du diamètre à faire passer : pas besoin de faire 36 tours pour serrer le câble nul dans le bornier, on dirait presque qu'il est fait pour rentrer directement dans les trous de bornier, on sert 2 tours et hop l'affaire est faite !
Contrairement aux câbles secteurs, je suis déjà bien équipé : après de multiples essais avec des câbles HP de marque diverses et variées (HCC maxitrans, Ecosse MS, MPC Melodie, HMS Gran Finale, et je sais plus quelle marque américaine, ..), j'en étais finalement resté à mon câble JMR-like, (BB-tech), qui présentait la meilleure combinaison de précision, naturel, dynamique, ampleur recherchée.
J'étais donc prudent à la base sur l'essai du câble HP et j'avais prévenu W. Marek que le câble HP avait peu de chances de passer l'épreuve.
Les essais commencent et comme d'habitude, la vrai test ne sera pas le branchement des câbles HP Odeion alpha (le changement pour du nouveau , c'est toujours bien ... ) , mais plutôt le retour à mes câbles d'origine, après 2 semaines.
Soyons clair (si j'ose dire ..), l'impact n'est pas aussi important qu'avec les câbles secteurs (incroyable ce que je peux écrire comme énormité quand je me relis ...).
Ben oui, le retour sur mes câbles HP d'origine ne fut pas catastrophique mais juste légèrement pénible :
Premièrement, j'ai perdu la magnifique assise dans le grave de l'odeion alpha.
En effet, les EMP2 n'ont qu'un 17 cm comme HP avec une charge acoustique complexe et asymétrique sortant sur 2 events latéraux accordés différemment. La plupart des personnes qui la voit considèrent immédiatement que cette enceinte ne peut pas faire de grave. 17cm, aucune profondeur de charge : bref, ca doit être riquiqui. Et tout le monde se dit qu'il faut coupler cette enceinte avec un bon caisson de basse pour en tirer quelque chose ...
Et bé, le caisson de basse, il est fourni avec les odeion alpha : incroyable comme ces câbles HP soutiennent la scène sonore dans le bas du spectre. Au départ, j'avais craint qu'il s'agisse d'un boursouflement d'une partie du spectre, ce qui peut être très agréable sur certains styles de musique mais beaucoup moins sur d'autres !
J'ai donc balayé quelques CD de ma discothèque couvrant de la contrebasse, du violoncelle, du piano, du tuba, des percussions, de la basse électrique, des voix, sur du blues, du Jazz, de la variété (Michel Jonaz, hein patrice...) : tout passe avec assise, naturel, sans défaut de linéarité.
L'orgue n'est pas chétif et anémique et mais il est majestueux et tapisse toute la scène sonore lorsque la musique s'y prête.
et on vient au 2ème apport incontestable des câbles HP chez moi : la scène sonore s'est étendue en largeur (un peu, faut pas exagérer non plus ...), mais surtout à gagner en profondeur. Le positionnement des différents pupitres devient naturellement perceptible. Ca se ressent également sur les requipages de très veilles prises de son, où le "pscchh" se situe sur un plan très différent de celui de la musique.
Et par dessus tout, je n'ai pas perdu sur 3 critères majeurs pour moi : aucune crispation, des timbres très naturels, une excellent capacité à focaliser (un triangle ca sonne ponctuel, pas sur 1 m de large) et une transparence sans faille (pas d'effet bouchon lissant les autres changements faits sur le système).
Voila, c'était pas gagné d'avance, mais ces câbles HP, quoique cher (mais pas tant que cà avec la nouvelle politique de distribution 2011), sont finalement restés chez moi !br>Source: http://ambiance-hifi.fr/viewtopic.php?f=1&t=7265&start=120
Source: http://ambiance-hifi.fr/viewtopic.php?f=1&t=7265&start=120

[FR] Jan 2011 - MODUL OMEGA vs ALPHA - LD LYON
C'est maintenant le tour des câbles modulation.
j'ai tout d'abord branché l'alpha , avec tout le reste de la câblerie odeion, pour le laisser mijoter quelques jours. Sur cette durée, les écoutes étaient très naturelles, sans agressivité.
Pas de défaut flagrant, du tout bon, je me suis dit de prime abord.
Puis j'essaie 2-3 câbles modulation que j'avais sous la main.
* un p'tit gris de firodil : l'odeion alpha est nettement meilleur sur tous les plans, mais le contraire eut été étonnant vu l'écart de tarif.
* un câble modulation DIY BB-Tech / JMR : là, c'est plus serré. L'odeion l'emporte assez facilement sur le naturel et la qualité de timbres, mais se fait rejoindre et même dépasser sur la dynamique et l'image sonore.
* un viard audio silver HD : alors là, l'odeion alpha a trouvé son maître : le viard audio rejoint quasiment l'odeion alpha sur le naturel et lui prend 2 longueurs d'avance en terme de dynamique, de vitesse et d'ampleur de l'image sonore. Avec le viard audio, c'est tout de suite plus "foot taping" / plus électrisant.
et, de mémoire auditive, par rapport à d'autres câbles 'cost no object' que j'ai pu avoir ou tester comme un STEALTH PGS ou un NIRVANA Sx-Ltd, l'odeion alpha est légèrement introverti : il va escamoter certains détails infimes, lisser les montées en régimes les plus folles....
Bref, en résumé, l'odeion alpha est vraiment pas mal mais n'est pas ce que je recherche sur mon système. Il sera sûrement beaucoup plus adapté à des systèmes "énervés" où l'on cherche à calmer le jeu. Vous reprendrez bien un peu de tisane, très cher ...
Vous allez me dire : j'aurai pu rester au viard audio. Oui, mais l'odeion a alpha a quand même ce je ne sais quoi de sérénité que n'a pas le viard audio (ce qui peut le rendre fatiguant à la longue).
Et donc, en faisant tourner mes 2 neurones de permanence du WE, je m'suis dit : et pourquoi pas essayer l'omega ? s'ils ont 2 gammes chez odeion, c'est sûrement pas pour rien...
Ni une ni 2, le voilà qui arrive avec le câble numérique également (on en parlera plus tard) pour essai.
Et là, c'est un autre monde ...
Pas besoin d'avoir les élements séparés d'ART&TECH pour s'en rendre compte. Mon intégré s'est délecté du câble de modulation omega.
C'est dans la même lignée que le alpha avec plus de tout : les détails sont d'une précision extraordinaire. La scène sonore devient ... évidente, tant elle est riche de ces détails et cohérente. On perçoit sans effort, lorsque la prise de son le permet, les mouvements des artistes en 3D! La scène sonore, Elle s'est également étendue en dans les 3 dimensions. En dynamique, il monte également d'un cran sans toutefois rejoindre le viard audio. Ce sera le seul point où le viard audio garde un avantage ...
Bref, à mes oreilles, ce câble rejoint un certain Nirvana Sx-ltd, qui était jusque là ma référence absolue. Et comme il est moins cher, je l'ai gardé !

[FR] Jan 2011 - GAMME OMEGA - JC
Excellent choix . Je ne connais pas les câbles Viard audio , mais par contre la gamme Omega d'Odeion c'est ce que j'ai pu tester de mieux; Nirvana, Jorma, Néodio et autres n'ont pas fait un pli !
Et que dire de la version numérique....
De toute évidence, La liaison première à privilégier.
Depuis j'ai toute la gamme Oméga, du numérique aux câbles HP. Curieusement, seule la gamme secteur Alpha, ne m'a pas convaincue.
Côté câbles, Je suis maintenant tranquille .

[FR] Jul 2011 - MODULATION OMEGA RCA - L.P.
J'ai fait l'essai à la maison en remplaçant la modulation Omega par le DH LABS haut de gamme ( 1 paire ) et l'écart entre les 2 cables est énorme. Avec le DH-Labs tout semble s'éteindre d'un coup. A mon sens, l'écart est bien plus que ce que je constatais entre le DH-Labs et le cable Klinger. ( certes il n'y avait pas d'Omega entre le préampli et les amplis de puissance ).

[FR] Mai 2011 - MODULATION OMEGA RCA en remplacement d'un ALPHA (toute la chaine câblée en Alpha) - J.P.R. - BRETAGNE
Oui ! L'écoute de musique par le truchement de 'l'Omega" s'est bien passée...!!!
Tout le monde a trouvé que cela "posait" le rendu global de mon système. Par rapport au déjà excellent Alpha, il a été reconnu, et cela a l'unanimité, que l'Omega procurait plus de matière et plus de fluidité (un poil plus de dynamique également...mais je pense que c'est là une impression résultant subjectivement des autres critères).
Il y a plus de "chair autour de l'os"....
En ce qui me concerne, comme en ce qui concerne les copains, cela permet par exemple de ressentir encore davantage la différence qui existe entre les violons de Carmignola et de Mullova (concertos pour deux violons de Vivaldi)...Effectivement, et cela sans aucun doute, le "boisé" de ces merveilleux instruments est mieux retranmis, mieux différencié.
Donc, indubitablement progrès en ce qui concerne la justesse des timbres...ou plus exactement, la structure des timbres instrumentaux apparaît comme étant plus "complète"....
Cela a également été vérifié sur le violoncelle de Peter Wispelway (sonates pour violoncelle de Bach), et sur le piano Steinway de Brendel (Impromptus de Schubert, version de 1977), ainsi que sur la 14è sonate de Beethoven interprétée par Yvan Moravec.
Sur la toccata en rémineur pour orgue de J.S. Bach, interprétée par André Isoir, on ressent un peu plus le souffle, la présence de l'air sortant des tuyaux..On a l'impression de plus de dynamique et de plus de présence....De plus de puissance également. La taille du lieu d'enregistrement est assez nettement plus perceptible.
A cet égard, je ne comprends pas pourquoi et comment deux câbles rca en cuivre proposent ces différences très perceptibles. ...
Tous les participants ont ressenti ce que je viens de décrire sommairement, je tiens à vous le préciser !

De même, dés lors qu'un certain nombre de musiciens entrent en jeu (concertos, symphonies...oratorios...), la scène sonore prend de l'ampleur de part et d'autre des deux enceintes...la scène semble plus large. C'est incontestable ! (là encore ressenti identique pour tous les auditeurs)...et personnellement, là non plus, je ne comprends pas comment un câble de modulationpeut apporter ces changements en largeur (concertos brandebourgeois de Bach par Alessandrini, 3è symphonie de Beethoven par Gardiner, le Messie de Haendel toujours par Gardiner).
Mais force est de reconnaître ces faits nettement audibles!
Bref, à l'unanimité des auditeurs / mélomanes oh combien attentifs qui se sont succédés à la maison...Christian, Jean-Marie, Clair et Gérard...les mêmes impressions ont été ressenties et décrites avec à peu près les mêmes mots.
Nous avons l'habitude de la musique vivante ainsi que de la musique diffusée par l'intermédiaire d'un ensemble haute-fidélité...Aussi, je ne crois pas que nous puissions être cinq personnes (rompues à ce genre d'exercice) à nous tromper....

[FR] Avr 2011 - MODULATION OMEGA RCA en remplacement d'un ALPHA / Câbles HP en Alpha / Numérique Omega/RCA/Rhodium - O.B. - GIRONDE
Ca y est les nouveaux câbles sont en place depuis samedi [...].
Et bien...l'ensemble des modifs marche du tonnerre, j'ai gagné sur les critères qui me plaisent et qui m'avaient conduits à choisir l'artec 50i : un son soyeux, bien défini et très naturel, analogique...des graves qui descendent proprement.
Je crois bien que je tiens mon installation définitive, et en plus finis les problèmes de perturbations électriques liés au câble numérique, un véritable tour de magie.

[FR] Dec2010 - MODULATION OMEGA - BELGIQUE
Excellents câbles. Les deux paires me revenant au prix de ce qui me fut proposé (et qui ne me convenait pas) chez Argento

[FR] Nov2010 - CABLES ENCEINTES ALPHA - J.P. - ROUEN
Chose promise chose due, j'ai passé une bonne partie de la journée d'hier à faire des écoutes comparatives de tes câbles et voici mes conclusions. Précisons que ces écoutes ce sont faites sur mon système habituel (PD-D9-J; PR300; AM200; Triangle Naïa; pièce dédiée traitée), à l'aide de divers disque de tout style: Norah Jones, Sting, HighTone, Rockers disciples et le requiem de Mozart par Karl Böhm. Tout d'abord félicitation pour le modul Oméga qui est vraiment bluffant. Je ne sais pas si l'on peut considérer son rodage comme terminé mais quoi qu'il en soit sont apport est décisif. Tout y gagne même par rapport au modèle Alpha déjà impressionnant. On est vraiment dans la même famille sonore avec encore plus de précision, notamment dans le détourage et la ponctualité de chaque évènement. La précision de l'image 3D rend la musique presque palpable (sur les meilleurs enregistrement cela va sans dire), s'appuyant sur un bas de spectre a la fois profond et propre. La distinction et la séparation des timbres y gagnent également et ne sont d'ailleurs surement pas étrangères à la qualité de l'image stéréo. En un mot: Bravo.
Bien sur, toutes ces remarques ne sont valable qu'a mes oreilles et sur mon système.
Encore merci pour ta passion et la qualité de tes produits, ainsi que de me permettre d'avancer sereinement et en confiance dans ma quête...;-)

[FR] Oct2010 - CABLES SECTEUR ALPHA - JPR - BRETAGNE
Je vous fais part de mes premières impressions quant à vos câbles d'alimentation....
Première impression assez significative: la scène sonore s'est élargie de part et d'autre des deux enceintes, dés lors que je n'écoute pas un seul instrument ou une seule voix....
La profondeur de la scène sonore me semble inchangée, les instruments de musique cependant apparaissent comme plus détourés...pour le dire autrement, les emplacements des instrumentistes (quatuors), ou des pupitres (Oratorios, symphonies, concertos) apparaît comme étant plus précis dans l'espace, en particulier dans le sens de la largeur.
Deuxième impression: ma chaîne haute fidélité semble avoir progressé en résolution, sans toutefois revêtir le moindre aspect chirurgical pour autant. En fait, l'intégré semble délivrer plus de puissance, ou plus exactement plus de dynamique...C'est cela: l'écart entre les signaux faibles et les signaux forts apparaît comme étant plus important. cela est particulièrement jubilatoire pour moi qui n'écoute que de la musique baroque, classique et romantique....
Troisième impression ..., mal aisée à décrire au moyen de mots: il semble que la lecture des Cds par le truchement de mon Métronome Technologie ait acquis une sorte d'ouverture: je veux dire que les notes, les timbres constituant ces notes apparaissent comme plus aériens plus "ouverts", et paradoxalement plus charpentés (je pense que le gain de dynamique fine n'est pas innocent en ce qui concerne cette impression de charpente des timbres accrue)....
En bref...mais ce n'est pas encore une conclusion...la retranscription de la musique a été modifiée...Le sens de cette modification résumé par une image plus vraisemblable, par une dynamique accrue et par des timbres sans doutes plus vrais, plus proches de la réalité...tout cela va dans le bon sens.
Effectivement, les câbles Odeion permettent d'être encore un peu plus "hautement fidèle" à la réalité...même si j'ai bien conscience de ne pas faire entrer la Philarmonique de Berlin chez moi...Mais je me demande si je ne préfère pas écouter un quatuor à cordes, un luth, un piano...voire un e petite formation baroque de chambre à la maison que dans une salle de concert...C'est tout dire....!!!

[FR] Oct2010 - CABLES ENCEINTES ALPHA - J.P. - ROUEN
Félicitations pour vos câbles... Etant en vacances j'ai pu refaire des écoutes comparatives à loisirs et le rodage du câble H.P. me semble évident et déterminant. En effet les légères réserves que j'ai pu émettre en début de mois se sont gommées au profit d'une scène sonore hyper stable et définie appuyé sur sur un grave dont honnètement je ne pensai pas mes enceintes capables. (Et en réalité bien peu de disques exploitent ce types de fréquence).
Il est donc donc indispensable de bien roder vos câbles pour en exploiter pleinement l'abyssal potentiel.
Amicalement. J.P.

[FR] sep2010 - CABLES MODULATION ALPHA - OPUS51 - REIMS
Depuis maintenant plusieurs jours j'écoute de la musique en compagnie du câble de modulation Odeion Alpha. Je l'ai comparé à des câbles de prix identiques tels l'Organic d'Argento, le Référence de Studio Connections, le Baldur de Nordost, LeNeodio IC2. Le système de test était composé de :
- lecteur Cd Rega ISIS et Art & Technologie ARPEGE
- amplificateur intégré Rega OSIRIS (on en reparlera plus tard de celui l)
- enceinte Odyssée Acoustic ANACONDA
- câble HP Argento Serenity (ils portent très bien leur nom.
L'Odeion Alpha est un câble dynamique et vivant ayant une bande passante régulière et étendue. Il retranscrit avec élégance la musique et surtout vous met en présence des artistes, la musique est jouée pour vous et aucun effort ne vous est demandé afin de ressentir l'oeuvre musicale.
Lors du passage à ce câble le système a semblé plus présent dans la pièce, la musique plus alerte, plus physique.

Pour un investissement d'un peu moins de 700 Euros, certes ceci est une somme importante pour un câble de modulation, votre système Haute Fidélité retrouvera une seconde vie... Et tous vos Cd et vinyles seront à redécouvrir... Quelle aubaine !

[FR] Sept 2010 - CABLES MODULATION ALPHA - JPR - BRETAGNE
Hier après-midi, j'ai écouté par le truchement de mes maillons habituels reliés au moyen de l'Odeion Alpha, de larges extraits de:
- orgue: toccata de Bach par Isoir
- piano: les Goldberg par Gould et Moussorgski Tableau d'une exposition par Richter
- flûte: fantaisies de Telemann par Gallois
- luth: Weiss par H. Smith
- violon; sonates et partitas de Bach par Grimald
- violoncelle suites de Bach par Bylsma
- clavecin: Termi 3+......
- trio: Vivaldi violoncelle, positif d'orgue et contrebasse
- quatuor à cordes: Beethoven op59 n°1 par les Talich
- ensemble avec beaucoup de cuivres: Feux d'artifices royaux par Savall ainsi que par Zefiro/Bernardini, et premier Brandebourgeois de Bach par Goebel
- concerto baroque: Vivaldi, les quatre saisons par Carmignola et Ctos pour 2 violons Carmignola / Mullova
- concerto: cto pour violon de Beethoven par Tetzlaff et n°5 pour piano par Pollini
- oratorio: voix solistes, orchestre et choeurs: le Messie de Haendel par Gardiner
- symphonie la 5è de Mahler par Walter
- variétés: Jojo de Brel, la maison d'Irlande de Servat, la ville que j'ai tant aimé des Tri Yann....ainsi que Dire Straits (Telegraph Road).
- jazz: concert de Cologne par Jarrett
Voilà...j'étais assez en forme, bien concentré... Il m'est arrivé de réécouter plusieurs fois un court extrait, de débrancher temporairement l'Evidence.
Je me suis attaché à la MUSICALITE...c'est à dire à tout ce qui contribue à nous faire vibrer en approchant les sensations du direct...
J'ai donc fait très attention à la qualité, à la véracité et à la richesse des timbres. Mon choix d'instruments acoustiques si divers visait à cela.
J'ai également porté mon attention sur la dynamique, sur la dynamique fine...sur l'attaque des notes et sur leur extinction progressive, sur la transparence...et bien entendu sur la largeur, la profondeur, l'étagement de la scène sonore ainsi que sur sa stabilité....
Mes écoutes qui ont débuté vers 13H30 environ, ont été entrecoupées d'une pose vers 16 H., de 19 H. à 21H....puis couché à 2 h ce matin... Cette nuit, pour parfaire le rodage des câbles, j'ai branché l'Odeion sur mon tuner qui continue de diffuser de la Zic au moment où j'écris ces quelques lignes.
Je reprendrai mes écoutes attentives en fin de matinée, puis pendant quelques deux ou trois heures en fin d'après-midi.
Je rédigerai mon cr lorsque je serai à peu près sûr de mon fait. J'ai essayé d'écouter un maximum d'instruments acoustiques divers, des ensembles variés (vous l'aurez noté)...en tout cas, des CDs que je connais sur "le bout des oreilles"...
En un mot, j'ai essayé de faire au mieux pour me faire une idée la plus juste possible. La difficulté consistera ensuite à transcrire avec des mots ce que j'aurai noté et ressenti...., en faisant en sorte de ne pas faire mien l'adage qui consiste à dire "tout nouveau, tout beau"
Néanmoins, si vous avez des suggestions pour éclairer le cr à venir, je suis à votre écoute...
Amp Art et Tecnologie SE50-I classe A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.,MMC 20CL. Enceintes Genèse Quartet. Câbles Hi-Fi CCie Super Maxitrans, Power +, Cairn XO2. Pièce dédiée.


Câbles Odeion
Et bien, ami Laurent, et vous tous amis forumeurs, j'ai continué d'écouter et de réécouter des extraits des disques dont j'ai parlé ci-avant, ainsi que deux ou trois autres..., tard hier soir ainsi que pendant trois heures ce matin...J'ai ajouté du hautbois et de la clarinette, ainsi que quelques CDs de Savall.
Je ne pensais pas rédiger le cr si tôt...mais comme "la messe est dite", allons y....
Bon...c'est simple...y'a pas besoin de tourner autour du pot....Lorsque j'ai échangé mon MHZS 88 E tweaké contre un Métronome technologie, la différence de musicalité fut importante, dans le sens positif bien entendu....Et bien, la différence de musicalité procurée par le câbles Odeion Alpha est encore plus importante...Faudrait inventer une sorte "d'échelle de Richter" pour la Hi-FI....

RAPPEL DES FAITS.
J'avais un excellent Neith de chez M. Tornior. Lorsque j'ai acquis le lecteur MHZS, j'ai acheté en même temps un MPC Abyss Evo que j'ai revendu rapidement à Amra car, bien que plus musical dans le médium, il manquait un poil de discrimination un peu partout, et présentait une légère bosse dans le haut grave / bas médium. Le cairn XO2 a redonné de la discrimination et de l'aigu, mais sans la magie du précédent MPC (j'ai conservé toutefois les deux Cairn XO2 qui éclairent bien l'aigu de mon tuner à tubes et de mon lecteur Sony 555 ES qui lui est descendant dans l'aigu)
Depuis quelques temps, je fonctionnait avec un MPC Évolution qui me donnait davantage de satisfaction que l'Abyss Evo car plus équilibré à mon sens, compte tenu de mon système. Ce câble fait passer l'émotion indéniablement...Mais il faisait perdre un poil de dynamique aux deux extrémités de la bande passante, et n'était pas suffisamment discriminant dans le haut grave bas médium à mon goût du moins...Mais je vivais très agréablement avec ce MPC (qui au passage ne m'appartient pas).
M. MAREK, concepteur et fabricant des produits ODEION a pris contact avec moi (suite à intervention de M. Voiturier), et non l'inverse, et m'a expédié sous caution un ODEION Alpha .
J'ai, à deux reprises, longuement conversé avec ce sympathique ingénieur en aéronautique qui, sans trahir aucunement ses secrets de fabrication, m'a un peu exposé sa méthode de recherche et de mises au point (basée sur les écoutes effectuées par de nombreuses personnes, de prises de notes des ressentis suite aux innombrables essais de câbles, isolants, cuivres, torsadages effectués...tout cela dûment enregistré et conservé dans son ordinateur pour être en mesure de retrouver ce qui fait quoi facilement, et ne pas l'oublier...), ainsi que sa méthode de recherche....
Je peux dire, par exemple, qu'il préfère le cuivre pur cryogénisé, lequel présente les avantages du gainage cuivre par de l'argent, sans ses inconvénients (sonorité un peu hi-fi dans l'aigu pour faire simple). Nous avons également parlé des isolants; il n'est pas un adepte du Téflon qui, à ses dires, impose une petite couleur personnelle à la musique...en revanche, tout comme M. Tornior, il a mis en évidence que la couleur de l'isolant n'était pas sans importance (présence de pigments et de carbone qui favorisent l'effet mémoire)....
Mon ressenti fut que j'avais comme interlocuteur quelqu'un qui sait vraiment de quoi il parle (c'est son métier), qui s'exprime de façon très posée et didactique, qui est passionné mais ultra calme et méthodique, et qui n'a sorti ses produits qu'au bout de longues recherches menées scientifiquement, quelques fois avec l'appui ou les conseils d'amis ingénieurs chez Airbus, et mélomanes comme lui......Il a par ailleurs d'autres cordes à son arc comme par exemple l'écriture....

Alors...qu'en est-il.....
Cela ne va pas être aisé à formuler tant pour moi la surprise est grande
Une phrase globale peut résumer les choses (je commence de façon paradoxale par le résumé): on entend beaucoup plus de choses, mais sans ostentation, sans la moindre des moindres agressivité ou mise en avant.
Les timbres sont riches comme jamais...Oui ! Comme jamais...Extraordinaire...!!! Quels que soient les instruments que j'ai longuement écoutés...j'ai entendu des choses jusque là laissées dans l'ombre ou pour le moins dans la pénombre. Par exemple, les violons de Carmignola et de Mullova sont parfaitement et facilement différenciés au niveau de leurs timbres propres, sans aucun effort...Cela saute immédiatement aux oreilles Et ce n'est qu'un exemple..., car cela fut ressenti sur tous, je dis bien sur tous les extraits écoutés.
Les timbres comportent davantage de composantes, d'harmoniques, de richesse et de structure, de couleur naturelle, de détails qui leurs procurent ce naturel, cette suavité, cette vraisemblance...c'est vraiment inattendu pour moi que de vivre cette expérience...J'étais loin, très loin de m'attendre à une telle différence....
La fluidité frappe également...point de dureté...quand je dis point..c'est parce que sur 10 heures d'écoute, je n'ai pas entendu une dureté ne fut-ce que d'un dixième de seconde...La musique coulait vers moi comme un fleuve ami...Très impressionnant.... Cela fut vérifié en particulier sur la flûte de Patrick Gallois dans Telemann, CD piège à cet égard...et sans que paradoxalement nous ne soyons privés du moindre détail de texture, au contraire. La couleur de l'instrument est conforme à la réalité...Cela est très impresionnant...il faut l'entendre pour le croire.
Et puis, il y a cette dynamique de fou, cette dynamique extraordinaire...je ne soupçonnais pas mon système capable de cela
La dynamique est absolument tonitruante !!! Mais sans agressivité...Y'a pas un cheveu qui dépasse du naturel....Les plus petits micro détails sont présents, eux aussi naturellement...Il suffit pour s'en convaincre d'écouter la Musique puur feux d'artifice royaux de Haendel par Savall....ou des extraits de la symphonie de Mahler.
Au bout du bout de l'extinction d'une note de violon (Partitas de Bach), on entend l'intensité décroître de façon absolument linéaire, jusqu'au bout...et là...jamais entendu...on entend Grimal décoller son archet de sur la corde de son violon.
De même, lorsque Gould chantonne (faux) sur les Goldberg, son "accompagnement vocal personnel" est à la fois plus perceptible et plus naturel...il n'est pas collé au piano, mais distinct, au dessus de son tabouret, et non pas tassé au milieu de la table d'harmonie...Hallucinant...
Très honnêtement, l'émotion passe tellement, que de l'eau nous vient dans les yeux. On n'a plus l'impression, pourtant agréable, de déguster un Porto un peu sucré dans le médium...On est plutôt ébloui par les saveurs d'un Mouton Rotschild Grand Cru...L'écoute de mes morceaux préférés devenait de plus en plus joussive, jubilatoire....
La scène sonore n'est pas plus profonde qu'avec mon précédent câble...elle l'est tout autant, et cela me plaît particulièrement....
Mais elle est nettement plus large...les musiciens sont moins tassés entre les enceintes...et la caractéristique principale de cette scène, ce qui saute immédiatement à notre entendement, c'est qu'elle est ultra, ultra, ultra stable. Il m'est impossible de vous dire à quel point cela est saisissant (à cet égard, M. Marek m'a simplement dit "c'est normal, compte tenu de la méthode employée...").
Au rang des défauts de ce câble rca...que dois-je vous dire.... En effet, de bonne foi, je n'ai pas entendu le plus petit défaut, la plus petite faille ou insuffisance, la plus petite imperfection....
Je ne vais pas conclure...il ne faut pas conclure dans le genre de passion qui nous anime...ou alors temporairement.
Tout d'abord, je me dois de faire "amende honorable"...Je ne savais pas qu'un câble de modulation pouvait améliorer à ce point l'écoute d'un chaîne haute-fidélité...et si on me l'avait affirmé, je serais demeuré dubitatif...jusqu'à aujourd'hui. Mea culpa !...Mea maxima Culpa !
Ce produit me paraît être complètement abouti, du moins à mon oreille, et en fonction des seuls instruments acoustiques que j'écoute....Attendons les ressentis des copains sur du rock ou de la pop...Les attentes sont différentes....faut voir...
Une chose est archi-ultra certaine...ce câble est la maison idéale entre un CD One et l'Art & Technologie...c'est indiscutable tant cela apparaît, tant cela m'a touché....Globalement, c'est l'émotion qui avant tout progresse....
La Minouchette ne partage pas ma passion...Cependant, elle accepte parfois de m'aider à écouter, à manipuler les câbles lors d'écoute en aveugle....
Et justement, hier soir...cela m'a surpris...Minouche est restée à la meilleure place d'écoute toute la soirée, sans bouger, sans broncher...sans même me demander le prix de l'objet...Simplement, à deux reprises, lorsque j'ai essayé de dire quelques mots, elle m'a coupé la parole avec un "chut!, j'écoute"....
Ce fut un peu long, mais....j'ai dit !
Amp Art et Tecnologie SE50-I classe A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.,MMC 20CL. Enceintes Genèse Quartet. Câbles Hi-Fi CCie Super Maxitrans, Power +, Cairn XO2. Pièce dédiée.
JPR

[FR] Juil2010 - CABLES MODULATION ALPHA - P.B. - TOULOUSE
Je viens de tester les câbles. Pour reprendre une expression connue: c'est énorme !
J'ai vraiment l'impression d'avoir doublé le taux d'échantillonnage de la source.
Le son est beaucoup plus fluide, avec plus de détails.
Voilà mes impressions: des timbres plus convainquant, une dynamique plus juste, un meilleur rendu de la scène (2D, 3D).
Et tout cela, quelque soient les fréquences (~ 40 Hz - 20 KHz pour mon installation). Un son naturel !
J’ai eu également l'impression d'avoir élargi le spectre d'écoute.

[FR] Juin2010 - CABLES ENCEINTES ALPHA - A.S. - TOULOUSE
[...]En ce qui concerne vos cables , je suis tout simplement "espanté" devant le resultat et à tous les niveaux .
j'ai effectivement gagné en grave , mais c'est surtout la qualité et le suivi mélodique de ce dernier qui m'a epoustouflé ; mais ceci est valable sur toute la bande passante .
Suivi mélodique , filé des notes , profondeur de la scène sonore etc........ Même du Zappa , qui est parfois dur à écouter devient agréable jusqu'à la fin du disque !!
J"ai donc bien envie de poursuivre l'expérience avec vos cables secteur et modul .
Voilà , je vous dit à bientôt Cordialement A.S.

Agrandir le texte

Témoignages